Exposition

Indiennes. Un tissu à la conquête du monde

Exposition

Avec la nouvelle exposition permanente Indiennes. Un tissu à la conquête du monde, le Château de Prangins croise histoire locale et globale, et met la Suisse en relation avec le monde au travers d’un voyage sur quatre continents. En suivant la trajectoire des tissus de coton imprimés, l’exposition révèle l’implication de nombreux Suisses dans des chapitres clés de la période moderne, tels que l’industrialisation, le commerce triangulaire, la colonisation et l’esclavage.

L’exposition fait partie du nouveau Centre des indiennes, qui comprend par ailleurs un espace d’étude, un carré de plantes tinctoriales dans le Potager et une importante offre d’ateliers de teinture végétale.

Les indiennes en Suisse

Entre le 17e et le 19e siècle, les tissus imprimés en coton ont propulsé la Suisse parmi les principaux pays producteurs de textiles. La fabrication d’indiennes ainsi que les activités de tissage et de filature ont joué un rôle clé dans l’industrialisation du pays, tout en renforçant son insertion dans le commerce mondial. Malgré cela, les traces de cette activité restent limitées et souvent mal connues.

Le multimédia à découvrir ici rassemble des témoignages de cette industrie. Conçue en partenariat avec le Dictionnaire historique de la Suisse, cette carte interactive documente les différents centres de production d’indiennes en Suisse au 18e siècle.

Bibliographie

Activités pour le public

Venez passer des moments passionnants, ludiques, inspirants, instructifs ou amusants au Château de Prangins! Une large panoplie d'activités, spécialement imaginées et conçues pour différents types de publics et de groupes, vous y est proposée.

Une équipe expérimentée et enthousiaste vous attend.

Des visites guidées privées sont possibles pendant ainsi qu'en dehors des heures d'ouverture.

Inscription

 

deux semaines à l’avance

Durée

 

60 minutes, autres offres sur demande

Participants

 

25 personnes au max.

Langues  

Allemand, français, italien et anglais. Autres sur demande.

Coûts

 

 

CHF 120 pour la visite guidée, plus l’entrée à tarif réduit de CHF 8 par personne.

Entrée libre pour les enfants et les jeunes jusqu’à 16 ans.

Catalogues

Indiennes. Un tissu révolutionne le monde!

En français
édité par La Bibliothèque des Arts, 1998, 232 pages et 200 illustrations en couleurs
ISBN 978-2-88453-216-7
 

Prix CHF/€ 49.- (frais de port n.c)

Cet ouvrage est en vente à la boutique du musée, en librairie ou peut être commandé à info.prangins@museenational.ch ou au +41 (0)22 994 88 90

Cette publication de référence richement illustrée propose une vue d’ensemble de l’histoire des indiennes et met en avant le rôle joué par les Suisses dans cette industrie florissante. La partie catalogue compte des introductions sur les principales manufactures ou lieux de production en Suisse et en France, des analyses étayées de toiles, ainsi que des présentations thématiques.

Indiennes. Un tissu à la conquête du monde!

Recueil des textes d'exposition
En français
publié par le Musée national suisse, 2021, 64 pages et 44 illustrations en couleurs
ISBN 978-3-905875-67-6
 

Prix CHF 15.- (frais de port n.c)

Cet ouvrage est en vente à la boutique du musée ou peut être commandé à info.prangins@museenational.ch ou au +41 (0)22 994 88 90

Écoles

Affiche exposition permanente - Indiennes. Un tissu à la conquête du monde | © ©Musée national suisse

En lien avec le PER et les Plans d'étude cadre pour l'enseignement de culture générale, maturité et maturité professionnelle.

Disciplines concernées

  • Domaine Société: Aspects Ethique, Ecologie, Politique, Economie, Droit
  • Domaines spécifiques: Sciences sociales, Economie et Droit, Arts visuels
  • Domaines complémentaires: Histoire et institutions politiques, Technique et Environnement, Economie et Droit
  • Branches: Géographie, Histoire, Economie et Droit, Philosophie, Français, Arts visuels

Age: conseillé dès 12 ans

 

Médias

La Suisse. C'est quoi?

Date de publication 3.6.2022

Le 18 juin dès 14:00, le Château de Prangins – Musée national suisse inaugure sa nouvelle exposition permanente La Suisse. C’est quoi ? Celle-ci interroge les mythes fondateurs et les clichés de la Suisse pour les confronter à la vie quotidienne de la population du 18e siècle jusqu’à nos jours. Elle donne aussi la parole aux jeunes générations pour tisser des liens entre le passé et le futur de ce pays bien plus contrasté qu’il n’y paraît à première vue. Le vernissage, ouvert à tous, aura lieu en présence de Vincent Kucholl et Vincent Veillon, ainsi que d’élèves-guides issus d’écoles vaudoises ayant participé au projet.

La Suisse. C’est quoi ? s’interroge sur un pays qui passe pour la plus vieille démocratie du monde, une place financière majeure et une neutralité armée. L’exposition propose un parcours thématique et explore des sujets tels que l’identité, le territoire et la montagne, la famille et le rôle de la femme, la consommation et l’industrie alimentaire, le travail ou encore la démocratie et la neutralité. Il en ressort que l’histoire de la Suisse n’est pas aussi consensuelle et linéaire qu’on pourrait le supposer au regard des clichés. Révolutions, grèves, révoltes de la jeunesse, luttes féministes et écologiques, nombreux sont les moments de tensions ou de ruptures révélateurs d’enjeux sociétaux et politiques. Autant de questions qui invitent chaque visiteuse et visiteur à se questionner à propos de ce pays, de ses représentations et de ses symboles.

La richesse du patrimoine suisse est mise en lumière grâce à quelque 300 objets précieux, insolites ou quotidiens à l’exemple d’une lingotière, d’une pierre du Gothard ou encore d’une horloge à pointer. Des documents historiques, des témoignages audio, des photographies inédites et des archives télévisuelles rendent compte de pratiques sociales et culturelles d’une part, de certains pans de l’histoire politique, économique et institutionnelle d’autre part. La Suisse. C’est quoi ? propose aussi une expérience polysensorielle. En plus de la vue et de l’ouïe, l’odorat et le toucher sont sollicités avec, par exemple, des parfums inattendus ou une table de mixage de sons « typiquement suisses ».

L’exposition s’adresse aux visiteuses et visiteurs suisses qui souhaitent découvrir leur pays sous un autre angle, mais aussi à toute personne vivant en Suisse et désirant mieux connaître son pays d’accueil. Destinée également aux écoles, La Suisse. C’est quoi ? a été conçue en étroite collaboration avec un comité d’enseignants/es et de directeur/trices de collège, et se veut un véritable outil pédagogique à destination de l’enseignement de l’histoire mais aussi d’autres disciplines telles que la géographie, la citoyenneté, les langues et les arts. Enfin, dans un souci d’inclusion du plus grand nombre, le nouveau parcours de visite propose des textes en langage simplifié (FALC).

 

Conservatrices et commissaires d'exposition: Marie-Hélène Pellet et Nicole Staremberg

Images

Affiche exposition permanente - La Suisse. C'est quoi?

Ferdinand Hodler, Wilhelm Tell, 1896-1897, huile sur toile, 256 x 196 cm, Kunstmuseum Solothurn, en dépôt de Mme Margrit Kottmann-Müller en souvenir de son mari Dr. Walther Kottmann, 1958

©Musée national suisse

Mix & Remix, Paysage helvétique avec mythes et clichés

Mix & Remix, Paysage helvétique avec mythes et clichés, dessin, 2008. Reproduction LM 182003.1

©Musée national suisse

Jakob Tuggener, Emilie Kunz devant un métier Jacquard

Jakob Tuggener, Emilie Kunz devant un métier Jacquard, album d’entreprise à l’occasion du cinquantième anniversaire de la filature et fabrique de tissus Spinnerei und Weberei Glattfelden (ZH), 1943, . LM 117336.75

©Jakob Tuggener-Stiftung

Élément de mémoire du premier ordinateur des CFF

Élément de mémoire du premier ordinateur des CFF (Chemins de fer fédéraux). IBM 7070, 1961, verre, métal et matière plastique. LM 99137.1

©Musée national suisse

Abraham-Louis Breguet, Pendulette de voyage n°178

Abraham-Louis Breguet, Pendulette de voyage n°178 à répétition des quarts, date et phases lunaires, 1796, bronze doré, Paris. LM 71987

©Musée national suisse

Pussy Hat ou bonnet aux oreilles de chat

Pussy Hat ou bonnet aux oreilles de chat, 2017, laine, Zurich. LM 171912

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Entrée de l'exposition

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle En quête d'identité

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle À nos sommets!

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Libres, libérées?

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Une révolution alimentaire!

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Temps du travail, temps des loisirs

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Droits au bonheur

©Musée national suisse

Tatiana Oberson

Responsable communication et marketing

Château de Prangins +41 22 994 88 68 tatiana.oberson@museenational.ch

Impressum

  • Direction générale du Musée national suisse: Andreas Spillmann
  • Direction générale du Château de Prangins: Helen Bieri Thomson
  • Direction de projet et commissariat: Helen Bieri Thomson, assistée de Barbara Bühlmann et Matthieu Péry
  • Conseil scientifique: Bouda Etemad, Gilles Foster, Aziza Gril-Mariotte, André Holenstein, Bernard Jacqué, Jacqueline Jacqué, Lisa Laurenti, Liliane Mottu-Weber, Giorgio Riello, Béatrice Veyrassat
  • Textes d'exposition: Helen Bieri Thomson, Barbara Bühlmann, Matthieu Péry 
  • Traductions: Alessia Schiavon, Geoffrey Spearing et Sandra Wyss
  • Recherches iconographiques: Barbara Bühlmann
  • Scénographie et graphisme: Flyingkoenig, Vevey
  • Mobilier d'exposition: Menuiserie Grocq et Goy, La Rippe, Metal-System Diserens Sàrl, Echandens
  • Peinture: Nigro & Fils Peinture Sàrl, Nyon
  • Impression: Meylan publicité et signalétique, Concise
  • Direction technique: Philippe Humm (dir.), André Schärer
  • Éclairage: André Schärer
  • Communication et marketing: Tatiana Oberson (dir.) et Sylvie Nickbarte
  • Graphisme de communication: Plates-Bandes Communication, Lausanne
  • Médiation culturelle et événementiel: Ana Vulic (dir.), Céline Allard, Ines Berthold, Susanna Bühler, Sylvie Gobbo, Mirta Grüter, Susanna Hurschler, Marie-Claire Jahiel Romanet, Debra Kinson, Hester Macdonald, Muriel Marchese, Sylvie Nickbarte, Nathalie Pellissier, Killian Perret-Gentil, Matthieu Péry, Ludivine Proserpi, Heidi Rasmussen, Stéphane Repas Mendes, Sian Sibley, Laura Weber, Valérie Zanani, Farès Zemzemi
  • Atelier de teinture végétale: Nathalie Pellissier
  • Carré de plantes tinctoriales dans le Jardin potager: Stéphane Repas Mendes
  • Internet, informatique et stations multimédias: René Vogel (dir.), Ueli Heiniger, Pasquale Pollastro, Danilo Rüttimann et Toni Vu (stagiaire)
  • Stations multimédias, textes et iconographie: Helen Bieri Thomson, Barbara Bühlmann, Matthieu Péry
  • Films, réalisation et production: Octuor films production, Vevey – Florian Burion
  • Films, concept et coordination: Helen Bieri Thomson
  • Films, traductions: Clarissa Hull-Gut, Clare McAllister, Alessia Schiavon
  • Films, experts: Sadakne Baroudi, Thomas David, Mohamadou Dieye, Bouda Etemad, Bettina Giersberg, Aziza Gril-Mariotte, Bernard Jacqué, Reto Jenny, Benjamin Jody, Sibyl Kindlimann, Robert Labhardt, Helen Oplatka, Prasannan Parthasarathi, Xavier Petitcol
  • Stations audios: Florian Burion, Roman Hüben (réalisation) ; Studio Alea Jacta.CH, Jérôme Cuendet (prise de son); Gabriele Bazzichi, Irene Godel, Rachel Gordy, Aurore Jecker, Christoph Lanz, Lucia Placidi, Julien Tsongas, Michel Voïta (voix)
  • Droits: Beatrice Käser
  • Administration et finance: Odile Rigolet (dir.) et Jacqueline Naepflin Karlen
  • Accueil du public: Susanne Hurschler, Véronique Laurent Kandem et Anita Rachetta Bays
  • Sécurité: Pedro Schreyer (dir.), Damien Becker, Mohamed Bouchatta, Raphaël Conrad, Mark Goldschmid, Jean-Claude Hunsinger, Priscilla Repond

Conservation/restoration

  • Direction générale du Centre des collections: Markus Leuthard
  • Coordination de projet: Françoise Michel, Elke Mürau
  • Conservation-restauration et préparation des œuvres: Nikibarla Calonder, Anna Jurt, Elisabeth Kleine, Iona Leroy, Françoise Michel, Carolin Muschel, Sarah Longrée, Ulrike Rothenhäusler
  • Encadrements: Studio Arte, Zürich

  • Logistique et montage des oeuvres: David Blazquez (dir.), Christian Affentranger, Simon d’Hollosy, Reto Hegetschweiler Markus Scherrer

  • Service des prêts: Bernard Schüle (dir.), Maya Jucker, Angela Zeier
  • Prêteur: Musée Théodore Monod d'art africain, Dakar
  • Avec le précieux soutien: Hirzel-Stiftung

Remerciements

À toutes les personnes qui ont apporté leur concours à ce projet

  • Archives cantonales vaudoises

  • Archives d'État de Genève

  • Archives de l'État de Neuchâtel

  • Archiv Streiff, Glarner Wirtschaftsarchiv

  • Bernisches Historisches Museum

  • Bibliothèque cantonale et universitaire, Fribourg

  • Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne

  • Bibliothèque de Genève, Centre d’iconographie

  • Bibliothèque municipale de Lyon

  • Bibliothèque publique et universitaire, Neuchâtel

  • Dictionnaire historique de la Suisse

  • Historisches Museum Basel

  • Historisches Museum Thurgau

  • Institut National Genevois

  • Musée de l’Areuse

  • Musée d’art et d’histoire de Genève

  • Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel

  • Musée de l’impression sur étoffes, Mulhouse

  • Musée d’histoire de Nantes, Château des ducs de Bretagne

  • Musée de la Toile de Jouy

  • Musée historique, Lausanne

  • Musée historique de Vevey

  • Musée Théodore Monod d’art africain, Dakar

  • Museum Bischofszell

  • Museum des Landes Glarus

  • Museum Rietberg

  • Nouveau Musée Bienne

  • Staatsarchiv Kanton Aargau

  • Staatarchiv Kanton Basel-Stadt

  • Staatsarchiv Kanton Thurgau

  • Zentralbibliothek Zürich

  • Fanny Abbott, Aurélie Allais, Philippe de Bosset, Claude Bornand, Werner Bosshard, Romain Bourgeois, Rahel Büchli, Tamara Chanal, Pierre Conne, Mohamadou Mustapha Dieye, Frédéric Elsig, Géraldine Galfetti, Bettina Giersberg, Aziza Gril-Mariotte, Krystel Gualdé, Martin Hampel, Bernard Jacqué, Romain Jurot, Lisa Laurenti, Frédéric Laux, Vincent Lecourt, Laurence Margairaz, Ernest Menolfi, Isabelle Mercier, Malick Ndiaye, Helen Oplatka, Xavier Petitcol, Alain Peyrot, Margret Ribbert, Mylène Ruoss, Christian Sonderegger, Daniel Suter, Toni Vu