La plus vieille démocratie du monde, une place financière majeure et une neutralité armée perpétuelle: est-ce la Suisse ou n’est-ce qu’une série de clichés à son égard? Cette exposition se propose d’observer ces mythes et de les confronter à la vie quotidienne de la population, du 18e siècle jusqu’à nos jours.

Chaque salle traite d’une thématique importante pour comprendre la Suisse d’hier et d’aujourd’hui: identité, territoire, famille et rôle de la femme, mais aussi travail et démocratie.

Destinée notamment aux jeunes générations, cette nouvelle présentation fait entendre leurs voix qui se mêlent aux témoignages de celles et ceux qui ont contribué, dès la fin du 19e siècle, à la prospérité de la Suisse. En guise de conclusion, le public s’interroge sur un des mythes encore d’actualité: celui du «bonheur helvétique»!

Activités pour le public

Venez passer des moments passionnants, ludiques, inspirants, instructifs ou amusants au Château de Prangins! Une large panoplie d'activités, spécialement imaginées et conçues pour différents types de publics et de groupes, vous y est proposée.

Une équipe expérimentée et enthousiaste vous attend.

Des visites guidées privées sont possibles pendant ainsi qu'en dehors des heures d'ouverture.

Inscription

 

deux semaines à l’avance

Durée

 

60 minutes, autres offres sur demande

Participants

 

25 personnes au max.

Langues  

Allemand, français, italien et anglais. Autres sur demande.

Coûts

 

 

CHF 120 pour la visite guidée, plus l’entrée à tarif réduit de CHF 8 par personne.

Entrée libre pour les enfants et les jeunes jusqu’à 16 ans.

Écoles

Ressources pédagogiques

En lien avec le PER et les Plans d'étude cadre pour tous niveaux d’enseignement confondus – conseillé à partir de 7H.

Domaines disciplinaires
Français, Géographie, Histoire, Citoyenneté, Arts visuels, Musique, Education nutritionnelle, Economie familiale

Formation générale
Vivre ensemble et exercice de la démocratie, Interdépendances (sociales, économiques et environnementales)

Capacités transversales
Collaboration, Communication, Pensée créatrice, Démarche réflexive, Pensée systémique

Compétences
Observer, nommer, décrire, rechercher, comparer, analyser, argumenter,
interpréter, s’exprimer, créer, émettre des hypothèses, proposer des typologies

Médias

La Suisse. C'est quoi?

Date de publication 3.6.2022

Le 18 juin dès 14:00, le Château de Prangins – Musée national suisse inaugure sa nouvelle exposition permanente La Suisse. C’est quoi ? Celle-ci interroge les mythes fondateurs et les clichés de la Suisse pour les confronter à la vie quotidienne de la population du 18e siècle jusqu’à nos jours. Elle donne aussi la parole aux jeunes générations pour tisser des liens entre le passé et le futur de ce pays bien plus contrasté qu’il n’y paraît à première vue. Le vernissage, ouvert à tous, aura lieu en présence de Vincent Kucholl et Vincent Veillon, ainsi que d’élèves-guides issus d’écoles vaudoises ayant participé au projet.

La Suisse. C’est quoi ? s’interroge sur un pays qui passe pour la plus vieille démocratie du monde, une place financière majeure et une neutralité armée. L’exposition propose un parcours thématique et explore des sujets tels que l’identité, le territoire et la montagne, la famille et le rôle de la femme, la consommation et l’industrie alimentaire, le travail ou encore la démocratie et la neutralité. Il en ressort que l’histoire de la Suisse n’est pas aussi consensuelle et linéaire qu’on pourrait le supposer au regard des clichés. Révolutions, grèves, révoltes de la jeunesse, luttes féministes et écologiques, nombreux sont les moments de tensions ou de ruptures révélateurs d’enjeux sociétaux et politiques. Autant de questions qui invitent chaque visiteuse et visiteur à se questionner à propos de ce pays, de ses représentations et de ses symboles.

La richesse du patrimoine suisse est mise en lumière grâce à quelque 300 objets précieux, insolites ou quotidiens à l’exemple d’une lingotière, d’une pierre du Gothard ou encore d’une horloge à pointer. Des documents historiques, des témoignages audio, des photographies inédites et des archives télévisuelles rendent compte de pratiques sociales et culturelles d’une part, de certains pans de l’histoire politique, économique et institutionnelle d’autre part. La Suisse. C’est quoi ? propose aussi une expérience polysensorielle. En plus de la vue et de l’ouïe, l’odorat et le toucher sont sollicités avec, par exemple, des parfums inattendus ou une table de mixage de sons « typiquement suisses ».

L’exposition s’adresse aux visiteuses et visiteurs suisses qui souhaitent découvrir leur pays sous un autre angle, mais aussi à toute personne vivant en Suisse et désirant mieux connaître son pays d’accueil. Destinée également aux écoles, La Suisse. C’est quoi ? a été conçue en étroite collaboration avec un comité d’enseignants/es et de directeur/trices de collège, et se veut un véritable outil pédagogique à destination de l’enseignement de l’histoire mais aussi d’autres disciplines telles que la géographie, la citoyenneté, les langues et les arts. Enfin, dans un souci d’inclusion du plus grand nombre, le nouveau parcours de visite propose des textes en langage simplifié (FALC).

 

Conservatrices et commissaires d'exposition: Marie-Hélène Pellet et Nicole Staremberg

Images

Affiche exposition permanente - La Suisse. C'est quoi?

Ferdinand Hodler, Wilhelm Tell, 1896-1897, huile sur toile, 256 x 196 cm, Kunstmuseum Solothurn, en dépôt de Mme Margrit Kottmann-Müller en souvenir de son mari Dr. Walther Kottmann, 1958

©Musée national suisse

Mix & Remix, Paysage helvétique avec mythes et clichés

Mix & Remix, Paysage helvétique avec mythes et clichés, dessin, 2008. Reproduction LM 182003.1

©Musée national suisse

Jakob Tuggener, Emilie Kunz devant un métier Jacquard

Jakob Tuggener, Emilie Kunz devant un métier Jacquard, album d’entreprise à l’occasion du cinquantième anniversaire de la filature et fabrique de tissus Spinnerei und Weberei Glattfelden (ZH), 1943, . LM 117336.75

©Jakob Tuggener-Stiftung

Élément de mémoire du premier ordinateur des CFF

Élément de mémoire du premier ordinateur des CFF (Chemins de fer fédéraux). IBM 7070, 1961, verre, métal et matière plastique. LM 99137.1

©Musée national suisse

Abraham-Louis Breguet, Pendulette de voyage n°178

Abraham-Louis Breguet, Pendulette de voyage n°178 à répétition des quarts, date et phases lunaires, 1796, bronze doré, Paris. LM 71987

©Musée national suisse

Pussy Hat ou bonnet aux oreilles de chat

Pussy Hat ou bonnet aux oreilles de chat, 2017, laine, Zurich. LM 171912

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Entrée de l'exposition

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle En quête d'identité

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle À nos sommets!

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Libres, libérées?

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Une révolution alimentaire!

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Temps du travail, temps des loisirs

©Musée national suisse

Scénographie exposition permanente La Suisse. C'est quoi?

Salle Droits au bonheur

©Musée national suisse

Tatiana Oberson

Responsable communication et marketing

Château de Prangins +41 22 994 88 68 tatiana.oberson@museenational.ch

Impressum

  • Direction générale du Musée national suisse: Denise Tonella
  • Direction générale du Château de Prangins: Helen Bieri Thomson
  • Direction de projet: Nicole Staremberg
  • Co-commissariat: Marie-Hélène Pellet et Nicole Staremberg
  • Conseil pédagogique: Vittorio Di Giacomo, Établissement secondaire Gland – Grand-Champ; Estelle Farine, Établissement secondaire Morges Beausobre; Philippe Guillod, Établissement primaire de Nyon Jura et Prangins; Cédric Rossier,
    Établissement secondaire Gland – Grand-Champ; Omar Saffe, Établissement secondaire Gland – Grand-Champ; Justine Wyss, École de la Combe, Prangins
  • Textes d'exposition: Jonathan Fellay, Marie-Hélène Pellet et Nicole Staremberg
  • Traductions: Claudia Grosdidier, Alessia Schiavon, Geoffrey Spearing
  • Textes en langage simplifié: Jonathan Fellay (dir.), Frédéric Kessler/Filipe Machado / Kay Pastor (Atelier 1001 feuilles), France Santi (Textoh.ch)
  • Archives audiovisuelles: RTS - Radio Télévision Suisse

Témoignages (Audio)

  • Recherches et conseils scientifiques: Patrick Auderset et Charles Magnin, Collège du Travail, GenèveBarbara Bühlmann
  • Son: Martin Stricker, studio Le Bruit Qui CourtPatrick

Capsules vidéo

  • Réalisation et production: Eyeshot
  • Interviews: Tania Chytil
  • Concept et coordination: Sabrina Martinez, Nicole Staremberg (dir.)
  • Avec la participation d’élèves: École de la Combe, Prangins; Établissement secondaire Gland - Grand-Champ; Établissement secondaire Morges Beausobre

Médiation culturelle

  • Concepts et textes: Sabrina Martinez avec l’assistance de Jonathan Fellay, Marie-Hélène Pellet, Matthieu Péry et Ana Vulić
  • Jeu de manipulation: Sabrina Martinez, Marc Aymon, Flying Koenig: Nicolas Koenig, Nicole Arroyo Gonzalez, Marie-Hélène Pellet; Argolite AG, L’AtelieR: Joël Barret

Audio (Personnages)

  • Scénario: Sabrina Martinez
  • Direction et réalisation:Alain Laesslé Concepts
  • Voix: Français: Damien Cochereau, Antoine Juillard, Yacine Marwan; Deutsch: Ilja Rosendahl, Brian Sommer, Wolfgang Zarges; English: John Calvert, Ritchie Clark, Kenny Dunkwu; Italiano: Luigino Bucosse, Antonio Della Rocca, Sergio Sperati

Installation sonore «Mixe ton patrimoine»

  • Concept et recherches musicales en collaboration avec: Musée d’ethnographie de Genève (MEG) / RTS – Radio Télévision Suisse; Sabrina Martinez
  • Design interactif et réalisation: [syp·ia], Sébastien Baudet
  • Photographie: Jörg Brandt et Zvonimir Pisonic; Claude Bornand: Atelier de photographie, Lausanne
  • Archives photographiques: Andrea Kunz, Fabian Müller
  • Recherches iconographiques (projection): Jonathan Fellay

Scénographie et graphisme

  • Scénographie: Catnus Sàrl, Catherine Nussbaumer avec l’assistance de Viviane Mentha
  • Graphisme d'exposition: Marc Aymon
  • Impression: Atelier Richard et PhotoRotation
  • Mobilier d’exposition, peinture: J. Bodenmann SA, Ballenegger SA, Rachet SA L’Atelier
  • Technique: Philippe Humm (dir.), André Schärer
  • Éclairage: Gradation GmbH, Claude Hidber
  • Communication et marketing: Tatiana Oberson (dir.), Sylvie Nickbarte
  • Graphisme de communication: L’Atelier de mon Père, Nyon
  • Médiation culturelle et événementiel: Ana Vulić (dir.), Céline Allard, Ines Berthold, Susanna Bühler, Marie-Dominique de Preter, Sylvie Gobbo, Susanna Hurschler, Debra Kinson, Hester Macdonald, Sylvie Nickbarte, Nathalie Pellissier, Killian Perret-Gentil, Matthieu Péry, Ludivine Proserpi, Heidi Rasmussen, Stéphane Repas Mendes, Sian Sibley, Geneviève Suillot, Anne-Capucine Vernain, Laura Weber, Valérie Zanani, Farès Zemzemi
  • Internet, informatique et stations multimédias: René Vogel (dir.), Alex Baur, Thomas Bucher, Ulrich Heiniger, Pasquale Pollastro, Danilo Rüttimann et Araceli Nicole Arroyo Gonzalez (stagiaire)
  • Droit: Béatrice Käser
  • Administration et finances: Odile Rigolet (dir.), Jacqueline Naepflin Karlen
  • Accueil du public: Véronique Laurent Kandem, Elisa Ottiger, Anita Rachetta Bays
  • Sécurité: Pedro Schreyer (dir.), Daniel Bärtschi, Raphaël Conrad, Mark Goldschmid, Miguel Gonçalves, Jean-Claude Hunsinger, David Janelas, Sébastien Nobel, Priscilla Repond

Conservation et Restauration

  • Direction générale du Centre des collections: Markus Leuthard
  • Conservation, restauration et montage des oeuvres: Véronique Mathieu et Ulrike Rothenhäusler (dir.), Anna Jurt, Iona Leroy, Sarah Longrée, Charlotte Maier, Jürg Mathys, Gaby Petrak, Tino Zagermann
  • Logistique: David Blazquez (dir.), Christian Affentranger, Simon D’Hollosy, Markus SchererFrançoise Michel
  • Prestataire externe: Christian Alder
  • Service des prêts: Laura Mosimann (dir.), Maya Jucker, Samira Tanner, Angela ZeierGaby Petrak (dir.), Thomas Imfeld, Helen Wächter (stagiaire)

Architecture

  • Direction générale: Office fédéral des constructions et de la logistique : Laura Lingen et Gianluca Rigamonti
  • Direction de projet: DOM + werkbüro : Thomas Gayraud et Lene Heller
  • Plâtrerie et peinture: De Cagna Sàrl
  • Parquets: W. Tisch Reymond SA
  • Installation électrique: SEIC SA ; Perrin, Spaeth et Associés

Partenariat

RTS - Radio Télévision Suisse

Remerciements

Toutes les personnes qui ont apporté leur concours à ce projet et tous les prêteurs:

  • Archives contestataires, Genève
  • Archives de l’ancien Évêché de Bâle
  • Archives de la Vie Privée, Carouge
  • Archives fédérales suisses
  • Centre hospitalier universitaire vaudois – Institut des humanités en médecine
  • Château de La Sarraz
  • Collège du Travail, Genève
  • Commune de Bourg en Lavaux
  • Famille Schärer
  • Institut für Evolutionäre Medizin (IEM) – Universität Zürich
  • Musée cantonal d’archéologie et d’histoire
  • Musée international de la croix-rouge et du croissant-rouge
  • Schweizerisches Sozialarchiv

Pour leur précieux soutien financier
Association des amis du Château de Prangins: Kirsti de Mestral, présidente