Exposition

Noblesse oblige ! La vie de château au 18e siècle

Exposition

L’exposition permanente «Noblesse oblige! La vie de château au 18e siècle» invite les visiteurs – grâce à une muséographie immersive – à pénétrer dans le quotidien d’une famille noble du Pays de Vaud au siècle des Lumières.

Les anciennes salles de réception du Château de Prangins, qui comprennent salon, salles à manger et bibliothèques, ont retrouvé leur lustre d’autrefois et forment le décor de l’exposition. Boiseries aux couleurs d’origine, textiles aux motifs chatoyants et décors de faux-marbre servent d’écrin à quelque 600 objets d’époque.

«Noblesse oblige! La vie de château au 18e siècle» met en scène l’existence quotidienne d’une famille noble du Pays de Vaud à la fin de l’Ancien Régime et permet de s’immerger dans la vie d’un baron. Neuf salles déclinent autant de thématiques qui font écho à la fonction des pièces: ainsi parle-t-on de sociabilité, de richesse et d’éclairage au salon, des domestiques dans la chambre du sommelier et du goût pour la lecture à la bibliothèque.

Deux audioguides signés de l’écrivain Eugène – l’un destiné aux adultes, l’autre au jeune public – ainsi que des films inédits donnent à entendre la voix des anciens habitants du château.

Écoles

En lien avec le Plan d’études romand (PER)
Disciplines concernées: français, histoire
Âges: 10–12 ans ; 13–15 ans

Dossiers réalisés en étroite collaboration avec l’Établissement primaire et secondaire de Roche-Combe Nyon-Prangins.

Articles sur le blog

Murielle Schlup

16. août 2018

La vie des femmes domestiques

Sans domestiques, surtout de sexe féminin, le somptueux train de vie affiché par les grandes familles fortunées au cours des derniers siècles n’aurait pas été possible. Glissons donc un regard derrière la façade éblouissante qu’offrait une de ces maisonnées, en particulier le château de Jegenstorf près de Berne.

Plus…

Schweizerisches Nationalmuseum

31. mars 2017

Printemps tout en nuances

Avec son lot de froid et d’humidité, le premier printemps du potager manque le plus souvent de générosité, avec de fâcheux retards à la clé… La floraison des espaliers sauve la donne. Explications et consolations.

Plus…
Tous les articles du blog