Exposition | 18.11. - 18.12.2022

World Press Photo 2022

L’exposition World Press Photo 2022 présente les meilleures photos de presse de l’année dernière. Des jury indépendants, internationaux, mais aussi désormais régionaux, ont sélectionné environ 120 photographies parmi 64 000 images. L’éventail des thèmes abordés est très large, mais les questions sociétales restent toujours nombreuses: catastrophes climatiques, pandémie, extrémisme religieux, manipulations d’informations, etc. Cette rétrospective permet au public de se replonger, avec le recul nécessaire, dans des événements souvent brièvement traités par les médias.

Visites guidées privées

Venez passer des moments passionnants, ludiques, inspirants, instructifs ou amusants au Château de Prangins! Une large panoplie d'activités, spécialement imaginées et conçues pour différents types de publics et de groupes, vous y est proposée.

Une équipe expérimentée et enthousiaste vous attend.

Des visites guidées privées sont possibles pendant ainsi qu'en dehors des heures d'ouverture.

Inscription

 

deux semaines à l’avance

Durée

 

60 minutes, autres offres sur demande

Participants

 

25 personnes au max.

Langues  

Allemand, français, italien et anglais. Autres sur demande.

Coûts

 

 

CHF 120 pour la visite guidée, plus l’entrée à tarif réduit de CHF 8 par personne.

Entrée libre pour les enfants et les jeunes jusqu’à 16 ans.

Catalogue de l'exposition

World Press Photo 2022

Stichting World Press Photo, Amsterdam, Pays-Bas

Lannoo Publishers, Belgium, 2022

CHF 46.00

ISBN 978-2-37074-193-6

Médias

Swiss Press et World Press Photo 2022

Date de publication 31.10.2022

Communiqué média                                                                                             

World Press Photo 18.11. – 18.12.22
Swiss Press Photo 18.11.2022 – 26.02.2023

L’actualité mondiale de 2021 en images

Pour la neuvième année consécutive, le Château de Prangins propose conjointement deux expositions consacrées à la photographie de presse: Swiss Press et World Press Photo. Ces éditions 2022 offrent une rétrospective en images de l’actualité mondiale de 2021. A partir du 18 novembre, le public découvrira une multitude de perspectives issues des quatre coins du monde. Les œuvres primées racontent des histoires courageuses, évoquent des actions remarquables et traduisent une grande diversité dans l’appréhension de la réalité. Vernissage des expositions le jeudi 17 novembre à 18:30 avec entrée gratuite.

Après la pandémie de 2020, 2021 a été une année de transition où certaines problématiques ont refait surface: par exemple, les enlèvements d’élèves par des groupes islamistes en Afrique, les combats dans la bande de Gaza, les tensions en Ukraine, les manifestations de la population thaïlandaise pour conserver leurs droits civiques et toujours en arrière-fond la crise climatique mondiale.

Elu photographe de l’année, le Lausannois Denis Balibouse a été primé pour sa photographie prise à Genève en juin 2021 lors du sommet entre les présidents Joe Biden et Vladimir Poutine. Au premier plan, il y a la main floue dʹun agent du service secret russe et, au second, les deux chefs d’état, à l’image très nette, assis devant une immense bibliothèque. En observant ce cliché, le public ressent les quelques secondes d’incertitude et d’agitation vécues par le photographe juste avant de devoir quitter la pièce.

Une nouveauté pour le concours World Press Photo cette année: son format a changé afin de ne pas donner une place démesurée aux points de vue occidentaux. Désormais, le concours est subdivisé en six régions, à savoir l’Afrique, l’Asie, l’Europe, l’Amérique du Nord et centrale, l’Amérique du Sud et l’Asie du Sud-Est/Océanie. Chacune a son propre jury chargé de désigner les lauréats. Les photographes primés sont ensuite évalués par un comité international qui sélectionne, au final, les quatre vainqueurs. Le World Press Photo of the Year revient cette année à la photographe canadienne Amber Bracken. Son cliché Kamloops Residential School rend hommage aux nombreux enfants décédés à Kamloops, ville de l’ouest du Canada, enlevés de leur foyer dans le cadre d’une politique d’assimilation des personnes autochtones à la culture occidentale.

 

Matériel média
Swiss Press Photo
World Press Photo

Contact presse

+41 22 994 88 68 tatiana.oberson@museenational.ch

Articles sur le blog

À partir de 1850, on disposa de moins de temps pour manger. Cela se refléta aussi dans l’industrie alimentaire en rapide mutation.

Dominik Landwehr

5. décembre 2022

Les repas ouvriers

L’industrialisation connut son premier temps fort en Suisse entre 1850 et 1900. Ce bouleversement modifia également la production de denrées et les habitudes alimentaires de la population.

Plus…
Premier cuisinier vedette de l’Histoire, Martino da Como était en réalité originaire de Blenio. Illustration de Marco Heer.

Andrej Abplanalp

28. novembre 2022

Le premier Top Chef de l’Histoire

Originaire d’un village de montagne du Tessin, Maestro Martino fut le premier cuisinier vedette de l’Histoire. Au XVe siècle, il régnait sur les cuisines des riches et des puissants; aujourd’hui, il est considéré comme l’un des pères de la gastronomie italienne!

Plus…
La fin d’une époque: l’annuaire téléphonique imprimé a fait son temps...

Heike Bazak

24. novembre 2022

Le dernier annuaire téléphonique

Les derniers annuaires téléphoniques imprimés de Suisse ont été publiés en 2022. Créés en 1880 à Zurich, ils prennent désormais définitivement leur retraite. Petit retour en arrière.

Plus…
Tous les articles du blog