Exposition | 12.11.2021 - 06.03.2022

Swiss Press Photo 21

Exposition

Les photos de presse sont une fenêtre sur l’actualité et nous permettent de la vivre autrement et d’en comprendre ses multiples visages. Cela a d’autant plus été le cas en 2020, lors de cette période de pandémie où tout le monde était enfermé entre 4 murs. Le fil conducteur des images que présentent les deux expositions Swiss Press Photo 21 et World Press Photo 21est sans surprise le COVID et les effets qu’il a eus sur les populations de divers continents. Ainsi tout un éventail d’émotions sera à voir et à découvrir au Château de Prangins dès le 12 novembre.

Manifestations

Visites guidées publiques et privées

di 14.11.2021

15:00 – 16:00 h

Visite guidée

Visite guidée - Swiss Press et World Press Photo 21

je 18.11.2021

18:30 – 19:30 h

Visite guidée

Soirée au musée - Swiss Press and World Press Photo 21

je 25.11.2021

18:30 – 19:30 h

Visite guidée

Soirée au musée - Swiss Press and World Press Photo 21

di 28.11.2021

15:00 – 16:00 h

Visite guidée

Visite guidée - Swiss Press et World Press Photo 21

di 12.12.2021

15:00 – 16:00 h

Visite guidée

Visite guidée - Swiss Press et World Press Photo 21

Venez passer des moments passionnants, ludiques, inspirants, instructifs ou amusants au Château de Prangins! Une large panoplie d'activités, spécialement imaginées et conçues pour différents types de publics et de groupes, vous y est proposée.

Une équipe expérimentée et enthousiaste vous attend.

Des visites guidées privées sont possibles pendant ainsi qu'en dehors des heures d'ouverture.

Inscription

 

deux semaines à l’avance

Durée

 

60 minutes, autres offres sur demande

Participants

 

25 personnes au max.

Langues  

Allemand, français, italien et anglais. Autres sur demande.

Coûts

 

 

CHF 120 pour la visite guidée, plus l’entrée à tarif réduit de CHF 8 par personne.

Entrée libre pour les enfants et les jeunes jusqu’à 16 ans.

Médias

Swiss Press et World Press Photo 2021

Date de publication 1.11.2021

Communiqué média                                                                                             

World Press Photo 12.11. - 12.12.21
Swiss Press Photo 12.11.2021 - 06.03.2022

Le monde sous l'emprise du COVID

Les photos de presse sont une fenêtre sur l’actualité et nous permettent de la vivre autrement et d’en comprendre ses multiples visages. Cela a d’autant plus été le cas en 2020, lors de cette période de pandémie où tout le monde était enfermé entre 4 murs. Le fil conducteur des images que présentent les deux expositions Swiss Press Photo 21 et World Press Photo 21 est sans surprise: le COVID et les effets qu’il a eus sur les populations de divers continents. Ainsi tout un éventail d’émotions sera à voir et à découvrir au Château de Prangins dès le 12 novembre.

L’année 2020 a marqué les esprits en raison du corona virus, sujet incontournable pour les photographes de presse, quelle que soit la catégorie dans laquelle figure leur reportage. Mais les deux expositions temporaires que le Château de Prangins propose à partir du 12 novembre 2021 présentent également des images d’autres batailles livrées dans le monde telles que la lutte contre le racisme, l'autoritarisme, mais aussi le combat contre les incendies de forêts ou les invasions de criquets. Le musée propose d’accompagner le visiteur dans cette découverte de l’actualité avec des visites guidées publiques (chaque dimanche) et une Journée spéciale photos de presse le 30 janvier 2022 (entrée gratuite).

Nommée photographe Swiss Press Photo de l’année, la vaudoise Sarah Carp est récompensée pour sa série «Parenthèse – Rester à la maison». Dirigeant son objectif sur ses filles de 7 et 3 ans durant le confinement, elle a réalisé un reportage sur cette nouvelle vie cloisonnée où ses enfants se mettent en scène, se maquillent et se griment. Il en résulte des images très touchantes, poétiques et magiques.

S’agissant du concours de World Press Photo, c’est Mads Nissen, photographe danois, qui a convaincu le jury avec son cliché ‘The First Embrace’ (la première étreinte). Après avoir traité le côté obscur de cette crise du Covid, il a souhaité mettre aussi en évidence l’empathie et la compassion qui se manifestent chaque jour. Il a pris cette photographie dans une église, sans lumière, sans même s’apercevoir de ce qu’il immortalisait avec cette image très symbolique, à savoir la joie de se retrouver après une longue séparation, la vulnérabilité, l’amour, mais aussi la survie pendant cette année de pandémie.

 

Matériel média
Swiss Press Photo
World Press Photo

Contact presse

+41 22 994 88 68 tatiana.oberson@museenational.ch

Articles sur le blog

Kurt Messmer

20. octobre 2021

Attention, frontière culturelle!

On connaît bien le Röstigraben et le fossé ville-campagne, mais on a tendance à oublier une vieille frontière qui, du col de Brünig au sommet du Napf, sépare l’Est et l’Ouest du pays. Comment est-elle apparue, comment s’est-elle manifestée? Balade sur une ligne de crête qui traverse aussi le plateau, avec Beromünster (LU) et Reinach (AG) comme point d’achoppement.

Plus…

Menoa Stauffer

15. octobre 2021

Lôzane Bouge: une manifestation, trois perspectives

Par le passé, l’image publique était façonnée quasi-exclusivement par les photographies de presse. Un tournant s’est opéré dans les années 1980, lorsque la jeunesse s’est révoltée en quête d’espace public. Appareils photo et caméras étaient présents sur les trois fronts: du côté des journalistes, des manifestants et de la police.

Plus…

Denise Frey

13. octobre 2021

Augusto Giacometti: un artiste s’établit à Zurich

Le financement d’œuvres d’art dans l’espace public était un moyen sûr de soutenir les artistes sans emploi en période de crise. Le peintre Augusto Giacometti (1877–1947), originaire du val Bregaglia, a pu réaliser de nombreux ouvrages publics à Zurich.

Plus…
Tous les articles du blog