Exposition

Le Centre d’interprétation du jardin potager

Exposition

Le Jardin dévoilé – Anciennes variétés, enjeux actuels

Le Centre d’interprétation du Potager permet de s’instruire sur le jardin en tout temps, quelles que soient la météo et la saison. Son exposition permanente « Le Jardin dévoilé » propose quatre thématiques, chacune en lien avec une saison et une plante emblématique du jardin.

Ainsi, la poire Sept-en-Gueule, liée au printemps, illustre les enjeux de la biodiversité; l’estivale pomme de terre vitelotte offre une réflexion à mi-chemin entre agronomie et économie ; l’automnal safran traite de la sexualité végétale; pour l’hiver, le cardon rappelle l’importance des migrations, celles des hommes, comme celles des plantes.

Le plus grand jardin potager historique de Suisse

Hier…

En 1723, le banquier parisien d’origine suisse Louis Guiguer acquiert le domaine de Prangins et fait bâtir le château actuel. A sa demande, les anciens fossés, côté ouest, sont comblés et le terrain est nivelé. La moitié du terre-plein est utilisé pour le chantier, l’autre, pour les cultures potagères, propres à nourrir les ouvriers. Entouré de murs habillés d’arbres fruitiers en espaliers, il bénéficie d’un microclimat particulier : étuve en été, frigo en hiver. Ordre et symétrie émanent de son plan cruciforme souligné par des bordures de buis et agrémenté de fleurs à bouquets.

… et aujourd’hui

Depuis l’ouverture du Château de Prangins – Musée national suisse en 1998, le jardin potager est un conservatoire voué à la préservation d’anciennes variétés régionales et à la présentation de la biodiversité domestique. Sur 5500 m2, près de 200 variétés sont cultivées :

  • fruits,
  • légumes,
  • plantes médicinales,
  • plantes condimentaires,
  • fleurs,
  • utilitaires (à fibres, tinctoriales, insecticides...).

À l’image du musée, le jardin potager s’épanouit autour du 18e  siècle, temps des Lumières où les voyages et les sciences apportent des nouveautés végétales dans les carreaux. Aujourd’hui, sa vocation est également pédagogique: visites guidées, ateliers et événements offrent des expériences riches et instructives. Quant au Centre d’interprétation du jardin potager, créé en 2011 dans l’ancienne dépendance du jardin, il permet à chacun, quel que soit son âge, d’aborder de manière interactive et ludique des questions agronomiques ou botaniques, depuis le 18e  siècle jusqu’aux enjeux actuels.

Le jardin potager du Château de Prangins, ainsi que le Centre d’interprétation du jardin potager et son exposition « Le Jardin dévoilé », sont accessibles toute l’année, gratuitement. Gratuits, le plan avec la liste des plantes, ainsi que l’audioguide en trois langues vous prennent par la main vers le cornouiller, la betterave et la pimprenelle. Cultivés au jardin, la plupart des fruits et légumes sont utilisés dans le cadre des ateliers et garnissent les plats du Café du Château.

Écoles

Un dossier pédagogique ainsi que du matériel didactique en lien avec l’exposition permanente «Le jardin dévoilé» sont à disposition.

Articles sur le blog

Hannes Mangold

26. novembre 2021

Les exclus de la vie démocratique suisse

Trop jeunes, trop étrangers, trop différents? Cinquante ans après l’introduction du droit de vote et d’éligibilité des femmes, la question de la participation à la vie politique reste d’actualité. Voici un aperçu de l’évolution historique de ces droits en Suisse.

Plus…

Guido Balmer

24. novembre 2021

Les Suisses et Suissesses de la Résistance

Des milliers de citoyens et citoyennes suisses ont contribué à la libération de la France pendant l’occupation allemande. C’est pour cette raison que bon nombre d’entre eux furent condamnés en Suisse. La Suisse souhaite aujourd’hui les réhabiliter.

Plus…

Erika Hebeisen

22. novembre 2021

La voix des survivants de l’Holocauste en Suisse

Fishel Rabinowicz (*1924) est l’un des derniers témoins vivants de l’Holocauste. La Suisse a posé de nombreuses conditions à l’accueil des survivants de la Shoah, dont il fait partie.

Plus…
Tous les articles du blog